Feeds:
Articles
Commentaires

Image

Lorsqu’il tenait l’Hôtel de ville de PARIS, Jacques CHIRAC appointait discrètement 21 personnes qui travaillaient en réalité pour le RPR. Avec l’aide de l’UMP, il vient d’ailleurs de rembourser la somme de 2,2 millions d’euros à la Mairie de Paris.

Eh bien, selon la revue "CAPITAL", Bertrand DELANOË fait mieux encore!


Voilà neuf ans que ce cachottier finance avec l’argent du contribuable une bonne trentaine de postes de permanents CGT et son  "ami" , planqués dans une des mutuelles de la ville : la MCVPAP…

Dans un rapport au vitriol, l’Inspection générale de la ville de PARIS, chiffre à 1,2 million d’euros par an, le coût de ce petit cadeau consenti, sans aucun fondement juridique, à l’organisation de Bernard THIBAULT…

On peut donc estimer que plus de 10 millions d’euros ont été consacrés depuis 2001, à cette œuvre charitable. Cinq fois plus que les frasques de Jacques CHIRAC !

Voilà pourquoi il veut s’enfuir en Tunisie !!!!!!!!!!

DELANOË PLUS VOYOU QUE CHIRAC, EH OUI !!!!!


Originally posted on spiralezone:

Si nous avions jusqu’à présent toutes les raisons de croire que l’Europe était au service des États-Unis, elle ratifiera d’ici peu un traité qui officialisera la chose. Le traité en question (Transatlantic Trade and Investment Partnership – TTIP – ou Tafta), qui en dit déjà long sur la question, « visera à éliminer les obstacles inutiles au commerce et à l’investissement, y compris les obstacles non-tarifaires par le biais de mécanismes efficaces et efficients, en réalisant un niveau ambitieux de comptabilité de la réglementation des biens et des services ». En clair, les marchés des États-Unis et de l’Union européenne auront fusionné. Ils ne feront plus qu’un.

Les néo-libéraux nous présentent cette affaire comme l’opportunité de rapprocher deux grands marchés qui représentera environ 60 % du commerce mondial. Difficile pourtant de trouver quelque chose qui plaide en faveur des pays européens : la suppression des barrières commerciales permettra…

Voir l'original 415 mots de plus


Copie de Nowstop

 

Chers compatriotes,

 

Depuis que je sais que nous nous sommes en guerre avec les US (voir mon article sur la stratégie du Choc : L’impérialisme américain prédateur et criminel et la conférence de FrançoisAsselineau : l’Europe, c’est la guerre), partant du principe qu’unhomme averti en vaut deux, je n’ai cessé d’alerter tous lesprotagonistes des dangers qu’ils encouraient dans cette guerre qui ne dit pas son nom, et de la stratégie du camp adverse.

 

Tous les dirigeants actuels sont joignables grâce à Twitter : suivez les abonnements de baraque oh la bombe !!!

 

Je pense n’avoir pas été tout seul à le faire, bien sûr (restons humbles) !

 

En tout cas, cette technique qui consiste à neutraliser les forces en présence, fonctionne bien apparemment, car elle évite une montée en escalade des conflits naissants !!

 

Alors, à vous de jouer maintenant, mais n’en abusez pas – ne leur twittez que ce qui concerne notre combat contre le NOM  (voir mon article sur le NOM :

 

le NOM ou NWO, un projet satanique) – , au risque de perdre de votre crédibilité.

 Cordialement

 Dornach

 Alias

 Jérôme Blanc 

et

Debout les Français !

 

PS : A vous de jouer maintenant !!!


DSCN6857

Le carrosse de Monseigneur Chevreau devant son château d’Epinay sur Seine !

A François Hollande !

Ah Epinay sur Seine,  avec sa police qui, aux hurlements de ses avertisseurs, rythme la vie paisible des Spinassiens !

Ah Epinay, avec sa police, qui vient vous chercher au petit matin, comme au bon temps de la dictature de Pinochet !

Ah Epinay,  avec sa police,  qui embellit votre pare-brise  de papillons !

Ah Epinay, avec sa police, qui vous font faire le poisson dans leur bocal, alors que vous n’avez pas pêché !

Ah Epinay et son commissariat où l’on cause, boit et mange, comme au temps  du salon de Madame d’Epinay !

Ah Epinay, avec ses camions qui dévalent le coteau, dans un coup de tonnerre,  plus rapides que des purs-sangs !

Ah Epinay, avec ses avions qui vous bercent…., de leurs vols assourdissants !

Ah Epinay, avec ses avions qui vous distillent leur poison mortel !

Ah Epinay, avec ses cités qui poussent comme des champignons !

Ah Epinay,  avec ses tours qui se dressent comme des chênes majestueux !

Ah Epinay,  avec son beau château, son hobereau : Hervé Chevreau, sa cour et ses nombreux courtisans empressés !

Ah Epinay,  avec ses impôts, plus lourds qu’à l’époque du Roi soleil  !

Ah Epinay,  avec sa racaille qui détrousse et attaque le citadin, au détour d’une rue obscure !

Ah Epinay, avec l’UMP et le PS, qui coulent de jours heureux, grâce à la  naïveté de son bon peuple !

Ah Epinay,  quelle ville idéale pour y couler des jours heureux !

Quand j’aurai quitté ma belle ville d’ Epinay, tout le reste de ma vie, je la  regretterai et y penserai avec nostalgie et moult sanglots  !

Jérôme Blanc
Historien et généalogiste professionnel, poète dans sa jeunesse !

Ses recueils et essai :

Premiers vers.
Nymphéscence (dessins de François Engel).
Essai sur la danse et la nature.
Danse (préface de Serge Lifar) et mis en ondes : Alberte Lazzini.
Parfums.
Amours, passions.
Chansons.
Couleurs.

 

 


UPRIl a fallu quatre révolutions : 1789, 1830, 1850, 1870, pour que la France passe d’une société d’Ancien régime, à une société républicaine et laïque.

La plus part de ces révolutions ont été sanglantes :  des millions de Français ont été tués, assassinés, exterminés (Nobles, Vendéens, Communards etc.). Une partie du patrimoine français a été détruit : état-civil, monuments historiques, châteaux etc.

Comme vous le savez, nous sommes en guerre avec les forces obscures atlantico-sionistes du Nouvel Ordre Mondial : "La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort",  François Mitterrand (testament politique).

Vous avez adhéré à l’UPR sous la bannière de François Asselineau qui vous promet de retrouver notre Liberté (monétaire, politique, économique etc.) en se faisant élire Président de la république  (vous pouvez toujours rêver !), grâce à votre engagement, votre militantisme, votre abnégation etc…

Mais une fois que François Asselineau aura rétablit une 5e République gaullienne, il repassera la main à l’UMPS au nom de la démocratie !!!

Sauf que, depuis De Gaulle, l’UMPS détruit la France (vous savez comment…) et nous livre peu à peu à cette dictature rampante qu’est le NOM

Ne sentez-vous pas là une grosse arnaque ????

Car, c’est un peu comme si après les quatre révolutions françaises, après tant de morts, de malheurs et de destructions, les Républicains avaient, peu à peu, laissé se reconstituer une monarchie avec sa noblesse et ses privilèges et son pouvoir discriminatoire !!!

N’avez pas vous pas l’impression d’être les dindons de la farce dans cette affaire ????

Alors, rejoignez Debout les Français !, parce qu’une fois que les forces vives de la Nation, auront repris le pouvoir en France, elles ne le lâcheront pas, tant que le peuple français souverain l’aura décidé au cours d’élections non truquées ou instrumentalisées par les forces atlantistes, pour les redonner aux partis qui trahissent la Nation française et les Français depuis 1973 !


chevreaufric

Citoyen d’Epinay depuis 2001 et un contribuable payant de lourds impôts fonciers et locaux, j’ai créé l’Association des riverains Jean-Jaurès et pendant 10 ans été en contact avec Hervé Chevreau, comme secrétaire général de l’Association des riverains Jean-Jaurès !

Au fil des années, en le côtoyant pour résoudre les problèmes des usagers et riverains de cette avenue, j’affirme maintenant que Chevreau n’est pas le  maire dont Epinay a besoin !!!

De plus il a été élu par accident, parce que l’ancien maire : Bruno Leroux, ne fut pas aussi un bon maire pour la ville (d’ailleurs, il a dit que cette fonction ne l’intéressait pas finalement !!!) et qu’il a eu la naïveté de croire qu’il serait réélu automatiquement, et donc qu’il n’avait pas besoin de faire campagne !!!

Chevreau et Trigance ne sont pas des démocrates :

Yannick Trigance a commis un crime de lèse-démocratie en empêchant  Debout les Français ! d’assister à son meeting électoral le  20 mars 2014 à l’Espace Lumière !!!! Il avait fait venir la police nationale et les renseignements généraux !!!!

Si vous posez une question à  Yannick Trigance qui ne lui plait pas, il ne répond pas !!!

J’ai été aussi censuré depuis longtemps dans ses page et  groupe Facebook  !!!

A la soirée Bolywood on light à l’Espace lumière, organisée par Plaine commune, alors que j’essayais de dialoguer avec lui, Chevreau me répondit avec un ton méprisant qu’il ne discutait pas avec moi !
Une de ses sbires essaya même de m’expulser de l’Espace lumière, mais voyant que j’étais en grande conversation avec un des rares maire-adjoint, Farid Saidani, une des rares personnes avec Ramej Kassmaly, pour lesquels, de sa nouvelle équipe,  j’ai de la considération, sa nervi se dégonfla !!!

A  la suite de dix ans de négociations avec Chevreau et deux pétitions des riverains et usagers de l’avenue Jean-Jaurès, le projet de création de places de stationnement était toujours au point mort, alors que nombreux travaux, à avis moins important, comme la réfection de la rue de la chevrette, étaient financés à coup de millions d’euros !
Pendant ce temps là les accidents corporels et matériels continuent, mais c’est pas grave !

Au lieu de résoudre le manque de places de stationnement, il a fait mettre des poteaux partout pour restreindre le stationnement !

A cause de son inertie, les riverains et usagers de l’avenue sont régulièrement verbalisé par un commissaire droit dans ses bottes, qui ne comprend pas qu’il faille faire preuve d’indulgence, puisqu’ils ne sont pas responsables de l’absence de place de stationnement tout au long de l’avenue !

De plus, depuis des années l’Association des riverains Jean-Jaurès demande que la police contrôle la vitesse des automobilistes et arrête la circulation des poids lourds, avenue Jean-Jaurès, mais la police municipale est trop occupée à verbaliser les Spinassiens et à mettre leur voiture à la fourrière !

Si vous osez le critiquer, il vous discrimine, exemple :  j’ai du saisir le Médiateur de la république, parce qu’il avait donné la consigne au Médiateur d’Epinay : Jean-Pierre Cosson de ne pas intervenir dans un conflit de voisinage !
Récemment,  j’ai encore contacté Jean-Pierre Cosson par mail  :  silence radio !!!!!

Ses Conseils Consultatifs de Quartiers ne sont que des chambres à entériner les décisions qu’il a prises, d’après l’ancienne trésorière de l’Association des riverains Jean-Jaurès, qui s’est ralliée à lui et qui est invitée à toutes les festivités que le seigneur Chevreau réserve à sa cour !!!
Mon fils, major de la promotion  2013 de l’HEDAC, dans son mémoire sur Epinay sur Seine, analyse le comités de quartier ainsi (je ne vous donne que le plan de la partie sur le CCQ) :

Section II. Les conseils consultatifs de quartier à Épinay-sur-Seine : une censure de la démocratie locale,           p141.
§1. L’ouverture apparente de la représentation, p142.
A. Un cadre favorable à l’autonomie représentative des quartiers,  p142.
1. Le cadre législatif,   p142.
2. L’appropriation communale,  p143.
B. Une mise en forme restrictive par la municipalité d’Épinay-sur-Seine,  p143.
1. Un dispositif neutralisé,  p143.
2. La représentation uniforme et segmentée des quartiers,  p145.
3. le statut subordonné des membres des conseils,  p146.
§2. La transformation pratique du dispositif : le conseil comme espace d’éducation aux principes du management public,  p147.
A. La transformation pratique du dispositif,  p147.
1. L’impossible application du droit,  p147.
2. Un retournement des principes législatifs,  p148.
B. La participation à la marche du service public comme instrument de légitimation    p149
1. L’administration citoyenne, p149.
2. La légitimation de l’action municipale,  p150.

Encore, depuis longtemps, je suis blacklisté sur la page Facebook de Chevreau, ainsi que dans le groupe Facebook de la Mairie.

Encore, sur Twitter, le candidat Chevreau, ne supportant pas les critiques, vous dit :  si vous n’êtes pas content, allez vivre ailleurs, alors que j’habite Epinay depuis 2001 et suis un citoyen censitaire, qui finance largement la ville !!!

Aussi, sur Twitter toujours, le candidat Chevreau vous menace, parce que je dis que ce n’est pas un démocrate et, désolé…,  le contraire de démocrate est fasciste (voir Le petit Robert) !!!

Récemment, encore, un de ses sbires sous l’appelation : Fan Hervé Chevreau m’a dit que je n’étais pas le bien venu aux pots qu’Hervé Chevreau organisaient avec l’argent de mes impôts, entre autre.  Voyant que je résistais, il  essayé de m’intimider, puis de me menacer  !!!!

Enfin, aux élections municipales de mars 2014 :

Patrice KONIECZNY, au bureau de vote n°7 :  école maternelle Lacepède,  a accepté que mon voisin ​David ​B​aubot​, né à Casablanca,​  et sa femme Toledano, habitant du 48 avenue Jean-Jaurès, votent !!!
David Baubot avait présenté un pièce d’identité de couleur verte ….
Alors que l’assesseurqui contrôlait les cartes d’électeur et pièce d’identité,  lui avait dit qu’il ne pouvait pas voter !
Mais il s’est penché vers l’assesseur et lui à dit quelques mots et il l’a laissé passer !!!
De plus, des personnes de l’équipe de Chevreau auraient proposé, avant qu’ils ne mettent leur bulletin dans l’urne, à certains électeurs un appartement, s’ils votaient pour lui !!!

Cette information m’a été rapportée par Oben Ayyildiz, son directeur de campagne et sa colistière (j’étais à ce moment là au bureau n°1). Ils en ont informé Yannick Trigance.

Oben a essayé de prévenir le préfet devant moi !!!

J’avais interpellé Yannick Trigance au sujet de ces fraudes, mais il a préféré  fermer les yeux, sans doute, car il ne m’a jamais répondu…..

Chevreau n’est pas un républicain :

Il fait appliquer les lois à la tête du client : mon voisin Bodot, au 48 de l’avenue Jean-Jaurès a construit sans permis de construire, une terrasse surélevée, genre estrade, contre un des murs pignon de mon pavillon, et Chevreau  et son responsable de l’urbanisme : Philippe ne lui demandent pas la détruire, comme ils devraient le faire !

Mon premier livre : Les Engel, une famille d’industriels et de philanthropes, vendu à la Commune n’est plus en rayon à la bibliothèque Colette, voilà ce qui attend les auteurs qui sont l’épine dans le talon du maire Chevreau !!!

Trigance et Chevreau ont un égo démesuré :

Pendant longtemps, fleurissait sur les panneaux d’affichage le portrait de Chevreau, au point où le Président de l’Association des riverains Jean-Jaurès,  Jean-Claude Gorostarzu l’appelait : Ceausescu !!!

Pendant longtemps, Pierre Tyl, l’ancien archiviste et historien de la ville,  a assuré pendant de longue année,  la chronique histoire dans le journal communal : Epinay en scène, mais Chevreau n’a jamais voulu qu’il signe ses articles, malgré ses demandes ! Par contre Epinay en scène est truffé de photos à la gloire du grand Chevreau !!!

Mon fils Edouard Blanc, major de sa promotion et avocat en droit administratif depuis 2013, a fait un deuxième mémoire de sociologie, en master 2,  sur la ville d’Epinay : L’action publique du lien sociale, Epinay sur Seine en tant qu’institution.
Pendant son travail d’enquête, Chevreau n’a pas daigné le recevoir, car trop occupé ! Il ne s’est même pas manifesté lors de sa sortie (ce mémoire est disponible au CERSA ), car il ne s’intéresse, sans doute, qu’à lui et son œuvre pharaonique !!!!

Ayant, sans doute, une haute opinion de son action, il s’est augmenté sur le dos des contribuables de 107 % en 2008, en pleine crise financière, son salaire passant d’environ 3780€ par mois, à 7800€ !!!!
Il faut rajouter les frais de représentation non imposables et non plafonnés, votés par le Conseil municipal…

Comme c’est un cumulard :  Chevreau est vice-président (non élu : bravo, la démocratie !), Conseiller général.
Il doit donc gagner, environ, ….. euros par mois (j’attends toujours que son cabinet me donne les vrais chiffres que j’ai demandé, mais silence radio  !!!!!!).
On comprend pourquoi il s’accroche comme un morpion à son poste de maire, car s’il perd, il ne lui restera que le poste de conseil général, qu’il perdra, sans doute,  aux prochaines cantonales !

Trigance, est aussi un cumulard, car s’il gagne la mairie,  il cumulera les fonctions de Maire, de  Conseiller régional, d’inspecteur à l’Education Nationale, un joli salaire en somme !!!

Comment aura t’il le temps de mener de front toutes ses activités ????

Pas grave, l’importance, c’est la paie !!!!!!

Après tout ce que j’ai fait pour Trigance contre Chevreau, à ma proposition de devenir son conseiller (je l’ai fait déjà ponctuellement pour certains politiques…) , il me répond qu’il  a tout construit, du début à la fin, avec son équipe…

Il n’a donc n’a pas besoin de mes conseils et de mon bon sens. Pourtant n’étant que fonctionnaire, même brillant, il n’a pas la connaissance et l’expérience de l’économie réelle, de l’entreprise etc. et nous fera, sans doute, du Hollande etc. !!!!

Trigance et Chevreau n’ont pas de cœur :

Au cours d’une conversation lors d’une fête à la mairie (j’étais encore invité !!!), je l’interpellais sur la verbalisation injuste,  que subissaient les riverains et usagers se garant sur les trottoirs à cause de l’absence de place dans l’avenue, il me répondit : "si c’était moi, je les verbaliserai tous jusqu’à ce qu’ils aillent se garer ailleurs" ! Stupéfait, je ne dis mot, mais n’en pensais pas moins !!

Sous la pression de l’Association des riverains Jean-Jaurès, il arrêta par deux fois, la verbalisation des riverains et usagers, en demandant aux deux commissaires précédents (Joennoz et Cordier) de s’abstenir, ce qu’il firent avec sagesse, rendons leur grâce !

Depuis le troisième commissaire qui passe à Epinay, Jérôme Mazzariol,  il a déclaré à une voisine et son mari qu’il ne pouvait rien faire !!!
La verbalisation injuste des riverains et usagers a recommencé et a duré presque 3 ans, malgré une pétition des riverains en 2010.

Or, s’il avait édicté un arrêté municipal, le commissaire trop zélé d’aujourd’hui n’aurait pu verbaliser à tour de bras pendant 3 ans les riverains et usagers, mais il ne l’a pas fait !!!

Ayant fait signer un pétition des riverains et des usagers, l’ayant interpellé à une réunion de quartier, il balaya d’un revers de la main les signatures des parents d’élèves de l’école Sainte-Marie,  avec un ton méprisant à leurs égards ! J’ai compris plus tard sa réaction : il avait été un élève de cette école peu apprécié…

J’étais sidéré et choqué de sa réaction et Serge Mery qui était là dans la salle, aussi !
Il soutint  la demande légitime des riverains et usagers d’obtenir des places de stationnement pour se garer normalement et de n’être plus verbalisés !

S’il avait un cœur, il avait l’autorité, en tant que maire, de convaincre  Eugénie Ponthier, sa conseillère municipale déléguée à l’écologie urbaine.., de résoudre mon dégât des eaux, causé par la terrasse d’Alain Clabaut, son père, qui s’entête à ne pas le régler ; alors qu’il a avoué à ma femme, assistance de Sénateur et chevalier de l’ordre du mérite, au décès de son épouse, que sa terrasse était responsable de notre dégât des eaux !

Quant à Trigance et tous les maires-adjoints et tous les conseillers municipaux de tout bord, à mes mails, je n’ai eu qu’un long silence !!

De plus,  je ne l’ai pas vu à l’enterrement de Me Clabaut et de Me Leblanc, pourtant je lui avais  écrit un mot de condoléances à la mort de sa femme, malgré le passif très lourd entre les riverains et usagers de l’avenue Jean-Jaurès et un maire qui s’entête à ne rien faire pour résoudre l’absence de places de stationnement dans cette avenue.

Enfin, un tweet récent révélait encore un côté étonnant de sa personnalité : les citoyens étaient juste des clients ! On comprend pourquoi, il fait du clientélisme à outrance !

D’ailleurs, est-ce que Chevreau a des vrais amis ?

Le buraliste du centre de la ville Philippe Jacquin avait proposé de transformer l’ancienne bibliothèque en un bar-tabac-restaurant-salle de réunion, Chevreau qui est son ami, ne l’a pas soutenu dans son projet !

Expulsé de l’Epicentre par Chevreau sans indemnités suffisantes, le buraliste du centre a du saisir la justice, afin d’obtenir réparations !

Chevreau est un clientéliste cynique :

La première fois que je l’ai rencontré, c’était à l’épicentre, il faisait campagne pour les municipales de 2001. M’ayant abordé, nous avons discuté. Très vite, il a dit à son ami KONIECZNY : "ne perd pas ton temps avec lui" et la conversation a tourné court !!!

Elu maire par défaut,  Hervé Chevreau, aux frais des contribuables, s’est lancé dans un clientélisme effréné à coup d’invitations à des fêtes, expositions, manifestations, spectacles, cadeaux, soirées etc., etc.  aux frais des Contribuables, qui se terminent toujours par des pots ou par des banquets, pensant par ce moyen, obtenir les voix de ses invités aux élections. Il devrait pour  être poursuivi par la Justice, pour corruption active, mais comme la France est minée par la corruption de nos "élites", il ne l’est pas !!!!!

En plus, avec l’argent des Contribuables, il a essayé d’obtenir les voix des musulmans en  bafouant la loi de 1901, car il a aménagé une mosquée à hauteur de 2,9 millions d’euros pour eux, mais sans succès, puisqu’il s’est mis à dos une bonne partie de la communauté musulmane ! Il devrait être poursuivi par la Justice, pour avoir enfreint la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat, mais comme la France est minée par la corruption de nos "élites", il ne l’est pas !!!!!

Chevreau se prend pour un hobereau en son château :

La mairie, ancien château et son parc, ont été rénovée à grands frais et les abords aussi (jardin botanique, vignes).

Il abhorre même sa voiture de fonction aux vitres teintés (craint-il ses concitoyens ???)  devant le parvis de la mairie !

Les places de stationnements, avenue Jean-Jaurès, peuvent attendre !!!!

Trigance et Chevreau n’ont pas le sens de l’intérêt général :

Pendant les travaux de destruction de l’Epicentre et la construction de l’Ilo, il n’a prévu aucun commerce de substitution, sauf à côté de chez lui !

Les personnes du 3e âge, sans voiture, ont été lourdement sanctionnées par son imprévoyance et ont été obligées d’aller faire leurs courses loin de leur domicile en tirant péniblement un cabas !!!!

Trigance, que j’avais informé sur la dette publique, qui met en esclavage les peuples d’Europe, en leur demandant d’intervenir auprès de Hollande, n’a rien fait !!!
Je vous rappelle que les Français payent  toujours 51 milliards d’intérêts aux banksters etc. !!!
Le montant de la dette publique de 1900 milliards d’euros, correspond à peu près aux intérêts que les Français ont payés à ces banksters depuis 1973, suite au vote de la loi Pompidou-Giscard,  qui interdit, depuis, à la France d’emprunter à taux zero à la Banque de France ! L’emprunt Giscard de 7,5 milliards de francs, au taux de 7% pendant 15 ans, à la banque Rothschild à coûté plus de 92 milliards aux Français !!!

La dette de la France, aujourd’hui, est détenue à 80 % par la banque JP Morgan Chase, sous-marin des Rothschild !

Enfin, il faut savoir que les Rothschild détiennent presque toutes les anciennes banques centrales au monde (voir liste ci-dessous).

Mais que fait, aussi, notre député et Président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale :  Bruno Leroux,  pour mettre fin à cette arnaque planétaire (Martin Schulz, président du parlement de l’UE avouait devant des Italiens  : il debito é una truffa !!! (la dette est une arnaque) tendue par les banksters anglo-américains ????

Est-ce que c’est parce qu’il fait partie de la French american fondation  ????

Chevreau a menti  :

Alors qu’il a refusé d’installer des places de stationnements avenue Jean-Jaurès, il s’est engagé, avant d’être élu Conseiller général, à créer des  places de stationnement avenue Jean-Jaurès.

Les riverains et usagers les attendent toujours, alors qu’étant maire depuis 2001, s’il l’avait  voulu,  il aurait pu faire ces travaux depuis longtemps !

En plus, au temps où Serge Mery était notre conseiller général, il m’avait assuré que si Chevreau demandait des subventions pour aboutir ce projet, il appuierait sa demande !

En ce qui concerne les impôts locaux et fonciers, depuis 2001, ils ont explosé : la taxe d’habitation a  augmenté de 55% et les impôt fonciers de ….  (sans compter l’abattement pendant 4 ans pour travaux d’isolation que j’apprécie, la seule mesure positive votée par le conseil municipale pour les propriétaires !).
Il dit, que pour les impôts locaux, il ne les a pas augmenté, seules les bases ont augmenté et qu’il n’est donc pas responsable de cette augmentation, une façon habile de se décharger, alors qu’il réclame toujours plus d’argent aux contribuables, via le Conseil général, pour entreprendre ses projets pharaoniques !!!

 Chevreau est un bétonneur :

Depuis qu’il est maire, partout des bâtiments sont venus enlaidir la ville, un seul exemple : l’avenue de la république qui ne ressemble plus à rien !
Son soucis principal, sans doute, était de faire passer le nombre d’habitants de 45 000 à 50 000, ainsi ses indemnités de maire, conseil général, vice président ont augmentées royalement !!!!

Chevreau est un gaspilleur de l’argent public  :

Pour son projet de l’Ilo, il gaspillé l’argent de nos impôts, taxes, charges etc.
S’il a racheté pour un franc symbolique l’Epicentre, les Spinassiens ont du payer pendant à peu près cinq ans 800 000 mille euros d’impôts locaux et fonciers, avant la destruction de l’épicentre, mais c’est pas grave les contribuables sont là pour payer.
L’Ilo était, soi disant, la solution pour redynamiser l’activité économique, j’ai appris depuis qu’Auchan cherchait déjà ses clients !

Il a dépensé 800 000 euros pendant plusieurs années pour un système de videos-surveillance qui s’avère un fiasco, car régulièrement la presse nationale se fait l’écho de meurtres à Epinay (dont un employé municipal qui prenait des photos des lampadaires du quartier d’ Orgemont. De plus le meurtre s’est passé devant une caméra, mais que faisait la police municipale à ce moment là !!) , d’agressions, de vols etc. et il nous annonce qu’il va encore dépenser 1 million 300 000 euros en pleine crise !

Chevreau ne sait pas tirer les leçons du passé :

La reconstruction d’un nouveau centre commercial ne résoudra pas le problème du manque de ressources d’un grande partie de la population d’Epinay parquée, les pauvres, dans les cités d’Epinay  et le nouveau centre déclinera, sans doute, comme le précédent.

Peu à peu,  les boutiques fermeront les unes après les autres, faute d’un nombre suffisant de clients comme au temps de l’Epicentre. Son seul succès dans cette affaire est d’avoir persuadé la famille Mulliez que l’Ilo serait une affaire rentable !!!

Trigance et Chevreau ne sauront pas relancer l’emploi :

Outre sa gestion désastreuse des demandeurs d’emploi, comme je le signalais dès 2004, le nombre de chômeurs est le plus important de Plaine commune comme le dénonce le Livre Noir de l’action du maire sortant. C’est sûr qu’avec l’excellentissime Jean-Pierre Leroy, comme conseiller municipal délégué chargé de l’insertion et de l’emploi, la situation de l’emploi ne pouvait pas s’améliorer depuis 2004, comme je le dénonçais déjà dans le journal de Serge Mery : Epinay d’abord !

Avec Trigance, comme il ne connait pas ce qu’est une entreprise, ayant toujours travaillé dans une école et maintenant dans une mairie, je doute qu’il sache relancer l’emploi. Et puis, méfiez-vous des effets d’annonce, peu de politiques respectent leur programme…

Chevreau ne sait pas rétablir la sécurité :

Malgré l’installation des vidéos surveillance à coup de million pour l’installation, la maintenance et la gestion ; la création d’une police municipale à coup de millions pour son entretient,  la délinquance à Epinay a explosée (mes fils en ont été plusieurs fois les victimes) !

Vous aurez donc compris que Chevreau n’est pas un bon maire, qu’il en a pas les compétences et les qualités humaines. Il est temps que le peuple souverain le remercie enfin, sanctionnant ainsi  ses échecs et son comportement antidémocratique, antirépublicain etc.

Le cas Chevreau démontre que notre système de démocratie représentative est une impasse !

Il est temps de passer à une nouvelle République, ce que propose avec Debout les Français !

Je vous déconseille donc de voter pour Trigance et Chevreau !!!

Par contre, je vous donne rendez-vous aux prochaines élections, car en tant que secrétaire de l’Association des riverain Jean-Jaurès  et à force d’opiniâtreté, j’ai montré mon sens de l’intérêt général et du bien commun à contrario de Trigance et  Chevreau.

A force de détermination, ténacité, pugnacité, courage, j’ai  arrêté, à plusieurs reprises,  la verbalisation injuste des riverains et usagers (Ayant alerté Trigance, il n’a rien fait !!!). J’ai aussi arrêté l’utilisation abusive des avertisseurs de la police dans la ville (Trigance a bien fait récemment un courrier à Mazzariol, mais sans grand effet !!!) , rétablit un calme relatif dans mon quartier (chiens aboyant nuit et  jour, travaux en dehors des horaires définis par arrêté préfectoral), obtenu la réduction des vols d’avions au-dessus de mon quartier  (Trigance s’est contenté d’un courrier que je lui avais dicté !!!) etc.

Vous aurez compris que ce soit, à gauche comme à droite, ils n’en n’ont rien à faire du citoyen et contribuable !

Tout ce qui les intéressent sont le "pouvoir" personnel, le prestige des fonctions, et les émoluments et avantages afférents…

PS : les point d’exclamation, en fonction de leur nombre, signifie : l’ironie, l’amusement, le rire etc. Les petits points : ironie.

Liste des anciennes banques nationales, détenues par les Rothschild  !!!

fghanistan: Bank of Afghanistan
Albania: Bank of Albania
Algeria: Bank of Algeria
Argentina: Central Bank of Argentina
Armenia: Central Bank of Armenia
Aruba: Central Bank of Aruba
Australia: Reserve Bank of Australia
Austria: Austrian National Bank
Azerbaijan: Central Bank of Azerbaijan Republic
Bahamas: Central Bank of The Bahamas
Bahrain: Central Bank of Bahrain
Bangladesh: Bangladesh Bank
Barbados: Central Bank of Barbados
Belarus: National Bank of the Republic of Belarus
Belgium: National Bank of Belgium
Belize: Central Bank of Belize
Benin: Central Bank of West African States (BCEAO)
Bermuda: Bermuda Monetary Authority
Bhutan: Royal Monetary Authority of Bhutan
Bolivia: Central Bank of Bolivia
Bosnia: Central Bank of Bosnia and Herzegovina
Botswana: Bank of Botswana
Brazil: Central Bank of Brazil
Bulgaria: Bulgarian National Bank
Burkina Faso: Central Bank of West African States (BCEAO)
Burundi: Bank of the Republic of Burundi
Cambodia: National Bank of Cambodia
Came Roon: Bank of Central African States
Canada: Bank of Canada – Banque du Canada *****
Cayman Islands: Cayman Islands Monetary Authority
Central African Republic: Bank of Central African States
Chad: Bank of Central African States
Chile: Central Bank of Chile
China: The People’s Bank of China
Colombia: Bank of the Republic
Comoros: Central Bank of Comoros
Congo: Bank of Central African States
Costa Rica: Central Bank of Costa Rica
Côte d’Ivoire: Central Bank of West African States (BCEAO)
Croatia: Croatian National Bank
Cuba: Central Bank of Cuba
Cyprus: Central Bank of Cyprus
Czech Republic: Czech National Bank
Denmark: National Bank of Denmark
Dominican Republic: Central Bank of the Dominican Republic
East Caribbean area: Eastern Caribbean Central Bank
Ecuador: Central Bank of Ecuador
Egypt: Central Bank of Egypt
El Salvador: Central Reserve Bank of El Salvador
Equatorial Guinea: Bank of Central African States
Estonia: Bank of Estonia
Ethiopia: National Bank of Ethiopia
European Union: European Central Bank
Fiji: Reserve Bank of Fiji
Finland: Bank of Finland
France: Bank of France
Gabon: Bank of Central African States
The Gambia: Central Bank of The Gambia
Georgia: National Bank of Georgia
Germany: Deutsche Bundesbank
Ghana: Bank of Ghana
Greece: Bank of Greece
Guatemala: Bank of Guatemala
Guinea Bissau: Central Bank of West African States (BCEAO)
Guyana: Bank of Guyana
Haiti: Central Bank of Haiti *****
Honduras: Central Bank of Honduras
Hong Kong: Hong Kong Monetary Authority
Hungary: Magyar Nemzeti Bank
Iceland: Central Bank of Iceland
India: Reserve Bank of India
Indonesia: Bank Indonesia
Iran: The Central Bank of the Islamic Republic of Iran
Iraq: Central Bank of Iraq
Ireland: Central Bank and Financial Services Authority of Ireland
Israel: Bank of Israel
Italy: Bank of Italy
Jamaica: Bank of Jamaica
Japan: Bank of Japan
Jordan: Central Bank of Jordan
Kazakhstan: National Bank of Kazakhstan
Kenya: Central Bank of Kenya
Korea: Bank of Korea
Kuwait: Central Bank of Kuwait
Kyrgyzstan: National Bank of the Kyrgyz Republic
Latvia: Bank of Latvia
Lebanon: Central Bank of Lebanon
Lesotho: Central Bank of Lesotho
Libya: Central Bank of Libya
Uruguay: Central Bank of Uruguay
Lithuania: Bank of Lithuania
Luxembourg: Central Bank of Luxembourg
Macao: Monetary Authority of Macao
Macedonia: National Bank of the Republic of Macedonia
Madagascar: Central Bank of Madagascar
Malawi: Reserve Bank of Malawi
Malaysia: Central Bank of Malaysia
Mali: Central Bank of West African States (BCEAO)
Malta: Central Bank of Malta
Mauritius: Bank of Mauritius
Mexico: Bank of Mexico
Moldova: National Bank of Moldova
Mongolia: Bank of Mongolia
Montenegro: Central Bank of Montenegro
Morocco: Bank of Morocco
Mozambique: Bank of Mozambique
Namibia: Bank of Namibia
Nepal: Central Bank of Nepal
Netherlands: Netherlands Bank
Netherlands Antilles: Bank of the Netherlands Antilles
New Zealand: Reserve Bank of New Zealand
Nicaragua: Central Bank of Nicaragua
Niger: Central Bank of West African States (BCEAO)
Nigeria: Central Bank of Nigeria
Norway: Central Bank of Norway
Oman: Central Bank of Oman
Pakistan: State Bank of Pakistan
Papua New Guinea: Bank of Papua New Guinea
Paraguay: Central Bank of Paraguay
Peru: Central Reserve Bank of Peru
Philip Pines: Bangko Sentral ng Pilipinas
Poland: National Bank of Poland
Portugal: Bank of Portugal
Qatar: Qatar Central Bank
Romania: National Bank of Romania
Russia: Central Bank of Russia
Rwanda: National Bank of Rwanda
San Marino: Central Bank of the Republic of San Marino
Samoa: Central Bank of Samoa
Saudi Arabia: Saudi Arabian Monetary Agency
Senegal: Central Bank of West African States (BCEAO)
Serbia: National Bank of Serbia
Seychelles: Central Bank of Seychelles
Sierra Leone: Bank of Sierra Leone
Singapore: Monetary Authority of Singapore
Slovakia: National Bank of Slovakia
Slovenia: Bank of Slovenia
Solomon Islands: Central Bank of Solomon Islands
South Africa: South African Reserve Bank
Spain: Bank of Spain
Sri Lanka: Central Bank of Sri Lanka
Sudan: Bank of Sudan
Surinam: Central Bank of Suriname
Swaziland: The Central Bank of Swaziland
Sweden: Sveriges Riksbank
Switzerland: Swiss National Bank
Tajikistan: National Bank of Tajikistan
Tanzania: Bank of Tanzania
Thailand: Bank of Thailand
Togo: Central Bank of West African States (BCEAO)
Tonga: National Reserve Bank of Tonga
Trinidad and Tobago: Central Bank of Trinidad and Tobago
Tunisia: Central Bank of Tunisia
Turkey: Central Bank of the Republic of Turkey
Uganda: Bank of Uganda
Ukraine: National Bank of Ukraine
United Arab Emirates: Central Bank of United Arab Emirates
United Kingdom: Bank of England
United States: Federal Reserve, Federal Reserve Bank of New York
Vanuatu: Reserve Bank of Vanuatu
Venezuela: Central Bank of Venezuela
Vietnam: The State Bank of Vietnam
Yemen: Central Bank of Yemen
Zambia: Bank of Zambia
Zimbabwe: Reserve Bank of Zimbabwe
Bank For International Settlements (BRI)

source : http://bloginfo.educate-yourself.eu/2013/03/list-of-banks-owned-by-the-rothschild-family

 

Travauxattention

Article en cours de construction, tout témoignage supplémentaire est le bienvenu !


 shoazionistes2

Si aujourd’hui la plus part des responsables du génocide juif sont connus : nazis, collabos de nombreuses nationalités d’Europe (Grecs, Polonais, Serbes, Italiens Belges, Français etc.), sont oubliés les Juifs eux mêmes qui sont, comme nous allons l’étudier,  aussi responsables du massacre d’un grande partie des juifs d’Europe  (je laisse le lecteur de l’apprécier).

I la persécution des juifs dans le passé

A Jusqu’en 1939

Aussi loin que l’histoire peut nous l’apprendre les juifs, dans le passé, ont été rejeté dans le monde entier.

1 Dans l’Antiquité

En 306, le concile d’Elvire décide l’interdiction pour les Chrétiens d’avoir des relations sociales avec les Juifs, et l’impossibilité pour un Juif d’avoir un employé chrétien.
En 399, le pape Anastase 1er interdit les mariages mixtes entre Juifs et Chrétiens.
En 439, Justinien II interdit aux juifs d’exercer une profession publique ou militaire.

2 Sous les Mérovingiens

En 533, Childebert 1er (roi de Paris à partir de 511 et roi d’Orléans de 524 à sa mort en 558) prend contre les juifs un arrêté d’expulsion.
En 576, – A Clermont, un incident entre un juif et un converti conduit à la destruction de la synagogue par la population. Il s’en suit l’expulsion de la communauté à Marseille.
En 582 sous Chilpéric 1er, la synagogue d’Orléans est détruite lors d’émeutes.
En 585, le roi Gontran vient à Orléans et dit : «Malheur à cette nation juive méchante et perfide, ne vivant que de fourberies.
En 615, le roi wisigoth Sisebut (612-621) ordonne sous peine de mort, le baptême de tous les Juifs, et, il oblige les non convertis à quitter son royaume.
En 633, c’est l’expulsion des juifs refusant la conversion du « bon » Roi Dagobert.
En 694, en Espagne, Egica roi wisigoth réduit en esclavage tous les Juifs de son royaume,

3 Sous les Carolingiens

Vers 850, le concile de Meaux Paris adopte une série de dispositions destinées à réprimer le prosélytisme juif et à éviter toute promiscuité avec les Chrétiens.
De 1007 à 1011 la « grande persécution » , puis l’appel à la croisade d’Urbain II en 1095 déclenche des persécutions de la part des paysans envers les communautés juives de France et d’Allemagne, la première croisade en 1095 ouvre une longue période de violences organisées contre les Juifs en Europe.

4 Sous les capétiens

A partir de 1147, lors de la seconde croisade, des massacres de juifs ont lieu.
À Blois, En 1171, 32 Juifs seront brûlés en place publique.
En 1181, Philippe Auguste (1180-1223) fait saisir les biens juifs.
En 1182, les juifs sont expulsés de France.
En 1215, pendant le pontificat d’Innocent III (1198-1216), le Quatrième Conseil de Latran  force les Juifs à porter un insigne dans les provinces du Languedoc, de la Normandie et de Provence.
En Angleterre, la troisième croisade a également été le prétexte de massacres et de spoliations.
Les deux croisades des Pastoureaux, en 1251 et en 1320, ont également été l’occasion de persécutions de Juifs en France, ainsi qu’en Aragon en 1320.
En 1236, les croisés ont attaqué les communautés juives d’Anjou et du Poitou et ont essayé de baptiser tous les Juifs, ceux qui ont résisté ont été tués. Environ 3,000 Juifs ont été assassinés.
En 1240, les Juifs sont expulsés de Bretagne. En 1254, Louis IX bannit les juifs de France.
En 1269, Louis IX impose aux juifs le port de deux signes jaune l’un dans le dos, l’autre sur la poitrine, à partir de 14 ans, pour les distinguer du reste de la population et prévenir les unions mixtes.
En 1290, Les Juifs sont chassés d’Angleterre par Édouard Ier.
En 1294, les juifs de Nevers sont expulsés par Philippe le Bel.
En 1306, Philippe IV de France (dit le Bel) expulse les Juifs de France, de 1319 à 1321, le Talmud est brûlé à Paris et à Toulouse. En 1337, dans le Haut Rhin (Rouffach et Ensisheim) plus de 1500 juifs sont exterminés au « champ des juifs » par les Armelder : des paysans principalement, puis encore dès 1343. En 1348, la grande peste provoqua des émeutes antijuives en Provence. La synagogue de Saint-Rémy-de-Provence fut incendiée (elle sera reconstruite hors de la ville en 1352). Des Juifs furent brûlés à Serres, en Dauphiné, d’autres massacrés en Navarre et en Castille. Le 13 mai, le quartier juif de Barcelone fut pillé. Les Ashkénazes d’Allemagne furent victimes de pogroms. En septembre, les Juifs de la région de Chillon, sur le lac Léman en Suisse, furent torturés. Trois cents communautés furent détruites ou expulsées. Six mille Juifs furent tués à Mayence. En février 1349, près de deux mille Juifs furent brûlés à Strasbourg, d’autres furent jetés dans la Vienne à Chinon. En 1380, assassinats de juifs à Paris et Nantes. En 1382, émeutes contre les Juifs à Paris et à Rome. En 1384, expulsion des Juifs de Suisse. En 1390, en Espagne,  des castillans mettent le feu aux quartiers juifs et tuent des centaines d’habitants. En 1394, Charles VI expulse les Juifs de France.
En 1401, des Juifs sont brûlés à Diessenhofen. Schaffhouse et Winterthour. En 1478, des milliers d’autodafés ont lieu, au cours desquels des juifs sont brûlés sur le bûcher, ou étranglés s’ils avouent être restés fidèles au judaïsme. En 1492, les Rois Catholiques, Ferdinand et Isabelle, expulsent tous les juifs du Portugal et de l’Espagne, car ils avaient collaborés avec les occupants musulmans !

5 de la Renaissance à la seconde guerre mondiale

Paul IV remit  en vigueur la législation antijuive du Moyen-Age. Des juifs furent brûlés à Ancôme.
En 1648 des cosaques  se livrèrent à des massacres systématiques dans le sud de la Pologne, puis les juifs de la Pologne occidentale et de Lituanie furent massacrés par les soldats suédois et russes jusqu’en 1658.
D’autres massacres eurent lieu au 18e siècle notamment à Ouman.
En France les juifs restèrent exclus sauf dans les territoires arrachés au Saint Empire germanique, Bordeaux et Bayonne.
Au XIXe les juifs furent exclus du centre du pays et assignés dans l’ouest du pays. Après l’assassinat d’Alexandre II, les reprirent , une juive faisant partie des meurtries. L’avènement d’Alexandre III et la législation antijuive raviva les pogroms.
Lors de la révolution de 1917 en Russie, 70 000 juifs furent massacrés en Ukraine par les Russes blancs, puis vinrent les purges de 1936-1938 qui touchèrent aussi les juifs.
En France l’anti judaïsme connut une recrudescence dans les années 1930.

B les causes de la persécution des Judaïtes dans l’histoire

1 Leur sectarisme social

a le peuple élu

Orgueilleux et dominateur, les Judaïtes (tribu ne faisant pas partie des 12 tribus d’Israël, mais descendants de Juda) ne suivent que la loi divine, car ils sont  le peuple élu et donc tous les autres peuples sur la terre sont inférieurs et n’existent que pour être à leur service !
Intolérants, le non juif est regardé avec mépris et souvent avec haine et les goys sont insultées s’ils résistent à intolérance.
Se croyant d’une race supérieure et pure, ils rejettent tous ceux qui ne sont judaïtes : les goyims !

b leur ghettoïsation

Farouches, les Judas vivent dans sa communauté en colonie et rejettent tout contact avec le goy (non juif). Ils gardent jalousement ses lois et ses coutumes et ne suivent pas les us et coutumes du pays où ils habitent.
Rigides, leurs femmes ne peuvent épouser des goyim et ainsi mêler leur sang .
Ils mangent une nourriture dite cacher et rejette les autres car pas cashrout !
Ritualistes et pour se prémunir des souillures avec le monde externe, les judaïtes ont adopté des rites concernant l’habillement, la nourriture, le logement.
Leurs enfants ne vont pas à l’école de la république et sont formés dans des écoles judaïques exclusivement.
Ne voulant pas s’assimiler, ils vivent donc dans des quartiers à part qu’ils colonisent peu à peu et s’approprient jusqu’aux voies publiques.
Ainsi, ils se sont retranchés de la communauté des peuples, hostiles à toute fraternité avec le goy, fermé à toute idée ne se trouvant dans le Talmud, à toute culture qui ne soit la leur.
S’étant renfermés sur eux-mêmes, leur esprit est devenu étroit enserré et étouffé par les pratiques talmudiques, leur intellect s’est atrophié d’où son air fermé, parfois ahuri.
Ce sont leur rabbin qui ont créés leur ghetto pour qu’ils restent sous leur tutelle et éviter leur émancipation.

c l’esclavage

Leur morale en a été touchée,  ils furent pendant les 20 derniers siècles de grands esclavagistes de Chrétiens en Occident au moins depuis les Romains.
Rappelons quelques dates pour la France :

En 583,  Le concile de Mâcon autorise les chrétiens à racheter aux juifs des esclaves.
Vers 850, le concile de Meaux  interdit les juifs d’avoir des esclaves chrétiens et faire le commerce des esclaves.

Avec l’interdiction des autorités religieuses et royales en Occident,  ils se rabattent sur l’esclavage des Noirs et dominèrent le commerce transatlantique entre l’Afrique, les caraïbes et les USA et aussi le Brésil au 18e siècle, mais aussi comme avitailleurs dans les Caraïbes des bateaux et de leur équipage composé de marins et officiers judaïques.
Enfin, ils furent les plus grands esclavagistes du Sud, les blancs ne possédant que 5% des esclaves, jusqu’à leur émancipation, après la guerre de sécession.

2 Leur sectarisme politique

a le peuple déicide

Les Judas sont rejetés,  car ils ont tué Jésus – le Messie pour les Chrétiens, les protestants et les musulmans, le prophète pour les Musulmans, le fils de Dieu pour les catholiques, les Orthodoxes, les protestants.

b leur complexe d’êtres supérieurs

Orgueilleux et dominateur, le juif judaïsant ne suit que la loi divine, car il est le peuple élu et donc tous les autres peuples  sur la terre sont inférieurs et n’existent que pour être à leur service, étant les maîtres du monde.
C’est pourquoi ils rejettent les lois humaines et le gouvernement des pays dans lequel il vivent, et essaient de s’y soustraire en demandant des privilèges,  provoquant des rancœurs de la part de la population de souche et à la longue leur rejet.

c les protocoles de Sion

Ce livre se compose de comptes-rendus d’une vingtaine de réunions secrètes dans le cadre du premier congrès sioniste de Bâle de 1893, exposant le plan secret de domination du monde par le peuple élu, après la destructions des nations, de leur us et coutumes, de leur éthique, de leur culture, de leur identité, des religions, de la famille, l’abrutissement puis l’esclavage de leur peuple.
S’il est faux, pourquoi est-il en train de réaliser sous le vocable du Nouvel Ordre Mondial ; un seul peuple, une seule nation, une seule culture, une seule monnaie, une seule banque avec comme capitale Jérusalem ?
Les Rothschild possèdent pratiquement toutes les banques centrales du monde, sauf de l’Iran, la Russie, la Syrie, pays convoités par l’impérialisme américano-sioniste,   imposent leur système bancaire basé sur l’usure;  ont mis en esclavage les peuples par cette escroquerie qu’est la dette, grâce à la complicité des gouvernements qui dépensent plus que les impôts et taxes rapportent au budget des Nations !
Les USA, noyauté par le lobby juif sioniste : l’Aipac a installé des bases militaires sur pratiquement toute la planète et à chaque fois qu’ils conquièrent un pays.
Toute mettant la main sur les pays conquis, l’avoir détruit et massacré une grande partie de son peule, ils leur imposent un traitement de choc, afin de terroriser la population pour qu’elle se soumette sans regimber.
Nos politiques et leurs collabos n’arrêtent pas de nous seriner : nous allons vers un NWO, il est inéluctable et se fera que vous le vouliez ou pas (le plus connu est le sioniste Zarkozy, juda par excellence, qui ne se cache même plus, pensant que leur plan de domination du monde a presque abouti !).
Les USA ont mis aussi la main sur toutes les richesses  naturelles de la planète (pétrole, minerais etc.) et essaient de mettre la main sur la nourriture, par l’intermédiaire de Monsanto et du codex alimentarius) pour dominer les peuples

d les révolutionnaires

N’ayant obtenu ces privilèges, voire étant finalement persécutés par les peuples, ou dans le cadre de leur projet de domination mondiale, ils ont fomenté ou ont participé à toutes les révolutions  : française de 1789, américaine : la banque Rothschlid a financé la guerre de sécession, anglaise  (Amschel Mayer Rothschild (1744-1812), bolchevique de 1917 avec Kuhn & Loeb, Jacob Schiff, les frères Warburg.

3 Les Judaïtes, un longue tradition d’usuriers et de spéculateurs

a L’usure

Avant de participé d’une façon assez minoritaire aux révolutions industrielles d’Europe, les Juifs ont pratiqué pendant des siècles l’usure ( à différencier du taux d’intérêt des banques depuis le 19e, qui ont remplacé ces usuriers) se mettant à dos les peuples.
En France dans les régions où ils s’étaient installés, les archives de justice sont remplis de procès entre les juifs et les chrétiens, les usuriers leur réclamant leur prêts avec intérêts et dommages et intérêts pour les récalcitrants.

b les crises

Leurs banquiers : Banque Lazard de Lazard et des familles David-Weill, Kuhn, Loeb & co, Goldman Sachs, Lehman Brothers, NM Rothschild & Sons, Israel Sieff, Paul Warburg sont responsables des grandes crises.

i 1893

Le président Roosevelt dénonça la responsabilité des banquiers et des financiers dans la crise appelé la grande dépression.

ii 1920

Elle a été provoqué aux US par la banque Morgan, sous-marin des Rothschild dès 1895-1896.

iii 1929

Appelé le crash, elle a été provoquée par la FED :  les 8 grandes familles de banquiers américains principalement juifs : Goldman Sachs, Rockefellers, Lehmans et Kuhn Loeb de New York, les Rothschild d’Allemagne, de Paris et de Londres, les Warburg de Hambourd, les Lazards de Paris et les Israel Moses Seifs de Rome

c les guerres

La guerre de Sécession, puis les guerres napoléoniennes furent financée par les Rothschild.
Morgan & Co,  sous-marin des Rothschild,  précipita l première guerre mondiale

II la montée du Nazisme

A la révolution judéo-bolchevique

Si leurs banquiers ont financé cette révolution, le juif Genrikh Iagoda, responsable du NKVD, est responsable du plus grand holocauste : il tua 10 millions de chrétiens russes dans les goulags  soviétiques avec le soutien financier du riche banquier juif Jacob Schiff notamment.
D’autres juifs ont été les exécuteurs des basses œuvres : Latsis, Iakovlev,  Yourovsky, Slutsky, Spiegelglas, Maïranovsky).
Le juif Léon Trosky fondateur de l’armée rouge, en fait Lev Bronstein, a supervisé le meurtre de ces millions de Russes chrétiens.
Sa bande de judéo-bolcheviques (Radek, Kamenev, Zinoviev, Joffé, Ourittski, Sverdlov, Volodarsky, Kaganovitch) ont été les moteurs de cette révolution.

B le Kredit anstalt

La faillite en mai 1931 de cette grande banque autrichienne qui avait été créée en 1820 par Salomon Mayer von Rothschild puis dirigée par Louis Nathaniel von Rothschild à partir de 1911, a plongé les Autrichiens dans la pauvreté   : des dizaines de milliers d’Autrichiens ont perdu leurs économies. Cette faillite a entraîné la chute en chaîne des grandes banques de l’Europe de l’Est.
Nathaniel von Rothschild fut immédiatement emprisonné, mais réussit à émigrer aux US en 1939.
Suite à cette faillite,  les banquiers a poussé l’Autriche à s’endetter auprès de pays étranger. Mais la France et l’Angleterre se sont systématiquement opposée à l’alliance douanière avec l’Allemagne qui seule aurait pu sauver ce pays. On a imposé une austérité qui a fait exploser le chômage, liquidé la fonction publique etc. Il ne s’agissait de sauver la nouvelle monnaie le Schilling…
Dès lors, il ne faut s’étonner qu’ils aient plébiscité à 99,75 % le rattachement de l’Autriche à l’Allemagne nazie  !

C le financement d’Hitler et de sa machine de guerre

Les banquiers juifs, pour la plus part, ont financés Hitler et les usines qui ont fabriqué l’essence nécessaire pour faire marcher tanks, avions, bateaux etc et qui sans leur appui, Hitler n’aurait pu mener ses guerres en Europe.
La BIS (Bank for International Settlements) ou BRI des Rothschild a servit de canal de financement d’Adolf Hitler pour les huit familles, emmené par Henry Schroeder des Warburgs et la banque Mendelsohn d’Amsterdam fut le lieu de transit des capitaux à ces fins, y compris durant la guerre ! C’est pourquoi, à aucun moment le banquier Warburg qui sillonnait pourtant l’Allemagne nazie depuis la nuit de cristal, n’a été inquiété !

III Le Sionisme

A l’accord de transfert

Les juifs sionistes allemands ont vu, lors de la prise du pouvoir par Hitler, l’opportunité, de pousser les juifs non sionistes dans leurs bras,  les sionistes condamnaient la lutte contre le régime hitlérien menée par les forces antifascistes qui avaient appelé au printemps 1933, au boycott économique de l’Allemagne nazie, alors que les pogroms avait déjà commencé !!!
Le congrès sioniste qui se tenait le 24 août 1933 à Bâle avait réussi à empêcher l’introduction d’une résolution appelant au boycott des marchandises allemandes et qu’on ne parle pas de la situation des juifs allemands qui empirait.
Les protestations contre les évènements en cours en Allemagne avaient été réduites au plus strict minimum par l’Union Sioniste pour l’Allemagne ( ZVFD).
Le journal sioniste allemand Jüdische Rundschau parlait du pogrom en ces termes : «Le 1er avril 1933 est peut être un jour de réveil juif et de renaissance juive.».
Contournant le boycott, il y eut même une coopération jusqu’au déclenchement de la seconde guerre mondiale, entre les juifs sionistes et les nazis pour faciliter le commerce entre l’Allemagne et la colonie sioniste (on retrouve la banque Warburg de Hambourg !) et l’émigration des riches juifs, connu sous le nom d’accord Haavara, approuvé officiellement par le Congrès sioniste Mondial en 1935 !

La politique de la terreur des nazis fut même approuvée par l’organisation sioniste : Haganah pour accélérer l’émigration juive en Palestine. A aucun moment les sionistes ne furent  intéressés par des opérations de secours des juifs persécutés !!!

L’organisation armée sioniste : Irgun proposa ses services pour l’établissement d’un état juif national et fasciste et lié par traité avec le Reich allemand. Encore, un mémorandum daté du 11 janvier 1941 parle des «Lignes Fondamentales de la Proposition» de l’Irgoun «concernant la solution de la question juive en Europe et la participation active de l’Organisation Militaire Nationale (OMN) en Palestine aux côtés de l’Allemagne.

B la collaboration

1 des Juifs dans l’armée d’Hitler

Les lois confuses de Nuremberg en 1935, qui remettent en question la citoyenneté des Juifs, permirent d’incorporer des hommes issus de mariages mixes aryen-juifs dans l’armée allemande. Les Nazis les appelaient «Mischling», métis. Jusqu’à 150 000 hommes d’origine juive auraient servi dans l’armée nazie pendant la Seconde Guerre mondiale qui avait pour devoir d’exterminer un maximum de Juifs. Des dizaines de milliers de ces hommes étaient officiers.

2 la responsabilité de l’UGIF

Pendant la seconde guerre mondiale,  l’UGIF (l’ancêtre du CRIF) mis en place par Pétain et les nazis (l’UGIF était en relation directe avec la Gestapo) aida la Gestapo à constituer des listes de Juifs étrangers, à rafler et à déporter.
Encore, l’Union n’a pas appelé les Juifs à se défendre et à se cacher, aussi la plus grande tâche de l’histoire de l’Union est constituée par les maisons d’enfants qui n’ont pas été dispersées à temps, et qui ont été raflées en juillet 1944.”

3 La collaboration d’Hollywod

Hollywood (MGM, Paramount, Fox), principalement détenu par les Juifs américains, a collaboré avec les nazis les années 30 : les studios ont travaillé pendant avec les nazis.
La collaboration a commencée avec : A l’est, rien de nouveau, censuré par Goebbels, puis autorisé dans un second après un accord passé entre Carl Laemmle et le ministère des affaires étrangères allemand.
MGM, le plus gros producteur de film de l’époque,  a aussi financé la production d’armement en Autriche et dans les Sudètes avant la seconde guerre mondiale.

4 le recyclage de l’or des déportés

La Chase a recyclé l’or volé des Juifs assassinés pendant la SHOA en le convertissant en dollars.

5 La SHOAH, un business lucratif

Quelque 5500 personnes ont reçu frauduleusement aux Etats-Unis 42,5 millions de dollars payés par l’Allemagne en se faisant passer pour des victimes de la Shoah dans le cadre d’une vaste escroquerie, a annonçait un procureur fédéral de New York le 9 novembre 2010.

Dix-sept personnes, en majorité d’origine russe, ont été inculpées dans cette affaire. Six d’entre elles font partie de l’organisation "Claims Conference", basée à New York et qui vient en aide aux personnes qui ont été victimes du nazisme pendant la Seconde Guerre mondiale, dont elles détournaient les fonds, selon un communiqué du bureau du procureur, Preet Bharara.

***

Bien sûr le génocide d’une partie des Juifs d’Europe est monstrueux, abject et immonde, mais il y en a de plus atroces et meurtriers, dont ne parlent jamais les medias : le génocide des Amérindiens qui a entraîné la mort de 72 millions d’Amérindiens, de la traite négrière avec ses 10,2 millions entre le 16e et 18e siècle, de celui des Ukrainiens slaves qui a fait 10 millions de morts, de celui des Congolais de 7,5 millions de morts, celui des Arméniens de 1,5 millions de morts.

Bibliographie :

Bernard Lazare : l’antisémitisme, son histoire et ses causes.
Walter White : Who brought the slaves in America.
David Duke : Le Rôle Choquant des Juifs dans l’Esclavage.
Michel Moure : dictionnaire encyclopédique d’histoire.
Eustace Mullins Les Secrets de la Réserve Fédérale
Crashdebug.fr : Le Cartel des Banques a organisé toutes les crises économiques du monde.
Anne Kling : révolutionnaires juifs
Carroll Quigley : “Tragédie et Espoir”
Maurice Rajsfus, Des Juifs dans la collaboration, l’UGIF, 1941-1944, Éditions ouvrières, Paris, 1980, p. 308.
Klaus Polkehn, Journal of Palestine Studies – 1976.
Edwin Black : The Transfer Agreement.
Pierre Jovanovic – Hitler, Rothschild et la kreditanstalt.
Ben Urwand The collaboration Hollywood’s pact with Hitler

Sources  diverses :

Juifs collaborateurs des Nazis :

https://en.wikipedia.org/wiki/Category:Jewish_Nazi_collaborators

Vous avez dit 6 millions ? :

Les bienfaits de la SHOAH selon le rabbin Rav Ron Chaya !!!  :

Le rôle choquant des Juifs dans l’esclavage  :

http://www.youtube.com/watch?v=eF8ROY8Tyms&feature=relmfu

http://www.youtube.com/watch?v=QFzJj0T1b6M

Citations :

Hannah Arendt :  «Pour un juif, le rôle des leaders juifs dans la destruction de leur propre peuple est sans aucun doute le plus sombre chapitre de l’histoire ».

Henry Kissinger (membre la trilatérale, du groupe Bilderberg, du CFR, juif-sioniste) : "Contrôlez le pétrole et vous contrôlerez les nations, contrôlez la nourriture et vous contrôlez le peuple, contrôlez la monnaie et vous contrôlerez le monde"

"Sur les cendres nous construiront une société nouvelle, il restera seulement une superpuissance de gauche, et seule, elle sera le gouvernement mondial qui gagne".

Karl Marx (1818-1883) : "Pour obtenir le contrôle total, deux ingrédients sont essentiels : une banque centrale, et un impôt progressif, pour que les gens ne s’en rendent pas compte."

Mayer Amschel Rostchild : « Donnez-moi le droit d’émettre et de  contrôler la monnaie d’une nation, et je me moque de qui fait ses lois ». ( Depuis 1913 : la Réserve Fédérale des Etats-Unis sous le contrôle de Rothschild’s & Co…).
James Paul Warburg (1896-1969) "Nous aurons un gouvernement mondial, que nous le voulions ou non. La seule question est à savoir si le Gouvernement Mondial sera instauré par l’adhésion, ou par la conquête." , officier de l’OSS et membre du CFR, le 7 février 1950, devant le Sénat des États-Unis.

Jacques Attali : "On peut imaginer, rêver d’un Jérusalem devenant capitale de la planète qui sera un jour unifiée autour d’un gouvernement mondial. C’est un joli lieu pour un gouvernement mondial !!!"

Travauxattention

Article en construction, toute nouvelle source est la bienvenue !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 544 autres abonnés